Les bienfaits de l’arrêt du tabac

Arrêter de fumer, une renaissance !

Les bienfaits du sevrage tabagique sur les poumons et l’appareil respiratoire

Ce n’est un secret pour personne : fumer nuit considérablement à la santé. Il s’agit d’une des premières causes de mortalité dans le monde. Dans cette optique, arrêter la cigarette offre une nouvelle vie à l’organisme. Découvrez les bienfaits du sevrage tabagique sur la santé.
 
Les bienfaits du sevrage tabagique sur les poumons et l’appareil respiratoire
En inhalant les millions de molécules toxiques contenus dans le tabac, le fumeur fait souffrir tous les organes de son appareil respiratoire. La fumée entraine du goudron qui tapisse les muqueuses des troncs bronchiques pour aller jusqu’aux alvéoles. Ce phénomène entrave la circulation de l’air, mais surtout empêche les poumons d’évacuer les sécrétions et déchets. C’est pour cette raison que le fumeur devient vite essoufflé même au cours d’une activité de faible intensité.
 
Très peu de temps après l’arrêt du tabac, la fonction respiratoire commence à s’améliorer. Le sujet présente moins de difficulté à respirer notamment pendant la nuit. Les cils bronchiques vont recommencer à nettoyer et à évacuer les déchets toxiques dans les poumons.

Les bienfaits sur le système cardio-vasculaire

Le cœur et les vaisseaux sanguins sont les organes les plus touchés par le tabagisme. Pour assurer pleinement sa fonction de pompe, le cœur a besoin d’une oxygénation optimale.
 
Cette condition ne s’avère pas respectée chez un individu fumeur. En effet, le monoxyde de carbone inhalé se met en compétition avec l’oxygène dans le sang, ce qui entraine une hypoxie de tous les tissus, notamment cardiaques. Outre cela, le système vasculaire se retrouve victime de spasmes artériels, mais également d’athérosclérose qui est un endurcissement de la paroi des artères. Ces mécanismes sont le plus souvent l’origine d’infarctus au niveau du muscle cardiaque, du cerveau et des membres inférieurs.
 
Le sevrage tabagique permet de remédier à toutes ces affections. Il diminue de 50 % les facteurs de risque de survenue d’une maladie cardio-vasculaire. La distribution de l’oxygène à toutes les cellules de l’organisme redevient efficace, ce qui avantage en particulier le cœur et le cerveau. Le corps regagne ses performances d’avant.

 

Les bénéfices de l’arrêt du tabac sur la peau

Stopper la cigarette permet d’avoir une teinte plus claire et plus éclatante. La peau retrouve son élasticité et sa fermeté grâce à la régénération cellulaire. Vous remarquerez sans doute que les personnes tabagiques présentent une peau sèche, voire exémateuse.

Ces phénomènes sont dus au fait que le tabac diminue la production de collagène et détruit les fibres élastiques. De plus, il assèche la peau et gêne la circulation de l’oxygène et des nutriments au niveau des cellules cutanées. Ce qui est sûr, c’est qu’après votre sevrage tabagique, votre apparence ne sera plus la même.

 

Cette méthode a un taux de réussite de 85%

La prise de poids est moindre car le point de l’angoisse et de l’anxiété est traité !

Les avantages d’arrêter le tabac sur le plan digestif

L’arrêt du tabac présente des bienfaits considérables sur le plan digestif. En effet, l’ex-fumeur va retrouver l’appétit et le plaisir de consommer des aliments sains. Ses fonctions gustatives et son odorat vont s’améliorer lui permettant de savourer le goût de chaque plat qu’il mange. Par ailleurs, le sujet verra également une optimisation de son transit intestinal.
 
Toutefois, après avoir stoppé la cigarette, il convient de faire attention à son alimentation au risque de prendre du poids très rapidement. Ainsi, le sport et une alimentation saine à base de légumineuses et de fruit restent constamment recommandés.

Les bienfaits de l’arrêt du tabac sur la santé mentale

Il ne faut pas oublier que le tabagisme a une grande emprise sur la santé mentale. Stopper cette pratique se montre alors comme une véritable liberté. Vous ne dépendrez plus de cette substance toxique.

Vous arriverez à réfléchir par vous-même, vous n’aurez aucunement besoin de fumer pour avoir les idées claires. De plus, vous arriverez plus facilement à gérer votre stress. En bref, se sevrer de la cigarette offre un état d’esprit plus calme et serein.

Évolution dans le temps des bienfaits à stopper la cigarette

L’avantage d’arrêter de fumer se voit quelques minutes après la dernière cigarette.
 
Après 20 minutes
La pression artérielle et la fréquence cardiaque baissent : le corps redevient plus calme.
 
Après 8 heures
L’oxygénation au niveau des tissus et cellules se normalise. Le taux de la nicotine et du monoxyde de carbone dans l’organisme diminue de moitié.
 
Après 24 heures
Plus de nicotine ni de monoxyde de carbone dans le sang. Les poumons commencent à rejeter les résidus de substance toxique. Le risque d’infarctus de myocarde ou d’accident vasculaire cérébral (AVC) commence à baisser du fait de la restauration d’une circulation optimale du sang.
 
Après 48 heures
Le goût et l’odorat de l’ex-fumeur s’améliorent. La langue et la bouche sont de moins en moins enflammées. La personne retrouve la sensibilité de ses papilles gustatives, car les terminaisons nerveuses présentes dans cette région se régénèrent. Elle peut ainsi apprécier pleinement la saveur des aliments.
 
Après 72 heures
L’appareil respiratoire gagne en performance. Le sujet respire confortablement et commence à être plus énergique.
 
Après 1 mois
La peau reprend son éclat et les dents retrouvent sa blancheur. La mauvaise haleine disparait.
 
Entre 1 à 9 mois
Les fonctions des poumons continuent à s’améliorer. La toux, la fatigue, la rhume et les réactions allergiques ne se voient presque plus. L’organisme est à même de se défendre des infections bactériennes ou virales. Le sujet n’est plus essoufflé au cours d’une activité physique d’abondance modérer comme la marche. La voix redevient normale.
Pour la femme enceinte qui arrête la cigarette au cours du premier trimestre de sa grossesse, le risque qu’elle accouche un bébé de faible est égal à une personne non-fumeurs.
 
Après 1 an
Le taux du bon cholestérol se redresse, la coagulation sanguine est de retour à la normale, le risque de formation de caillots à l’intérieur des vaisseaux est réduit. Le risque d’infarctus du myocarde baisse de moitié.
 
Après 5 ans
Plus de risque élevé d’infarctus, il est égal à celui présenté par un individu qui n’a jamais fumé. Le risque d’un cancer du poumon baisse de moitié. La personne devient également moins sujette au cancer de la bouche, de la gorge, de l’œsophage, de la vessie et du pancréas.
 
Après 10 ans
Tous les effets néfastes du tabac disparaissent. L’ex-fumeur retrouve une espérance de vie semblable à une personne qui n’a jamais fumer au cours de sa vie.
 

Contact

Form by ChronoForms - ChronoEngine.com
Copyright © 2020 Stop Tabac. Tous droits réservés.