Le sevrage tabagique par auriculothérapie

Le sevrage tabagique

Le sevrage tabagique par auriculothérapie

Parmi les nombreux moyens pour se débarrasser du tabac, l’auriculothérapie est une méthode actuellement très prisée. Il s’agit d’une médecine non conventionnelle qui a pour effet de stimuler le système nerveux central notamment à l’aide d’aiguilles ou de laser pointant des points précis du pavillon de l’oreille.
Qu’est-ce que l’auriculothérapie ?
 
L’auriculothérapie ou acupuncture auriculaire est une médecine alternative qui vise à traiter des maladies grâce à la stimulation de certains points sensibles présents au niveau du pavillon de l’oreille. En effet, ce dernier représente l’image d’un fœtus inversé (tête vers le bas), ce qui fait de lui une carte du corps entier.
 
La pratique a été mise en place dans les années 50 par un médecin français du nom de Paul Nogier. Elle est surtout utilisée comme antalgique naturel du fait de sa puissante capacité à calmer les douleurs. De nombreuses personnes font également recours à cette discipline pour arrêter de fumer ou pour se détacher d’une quelconque addiction comme l’alcool ou l’abus de sucreries.
 
L’auriculothérapie est un moyen thérapeutique reconnu par l’OMS.

Comment l’auriculothérapie peut-elle aider à stopper la cigarette ?

Le processus de sevrage avec l’acupuncture de l’oreille est une méthode simple et efficace. De plus, le délai de la démarche est relativement court et les effets ne prennent pas beaucoup de temps pour être palpables.
Le principal champ d’action de la pratique se trouve notamment au niveau des récepteurs à la nicotine du cerveau. Il faut noter que ces récepteurs ont pour rôle de recevoir la toxine présente dans la cigarette, celle qui entraine une dépendance. Le professionnel stimule les points nerveux de l’oreille ce qui entraine une inhibition de ces récepteurs spécifiques. Ainsi, les envies de fumer sont considérablement réduites. Ce résultat peut être perçu dans les instants ou quelques jours suivant l’intervention de l’auriculothérapeute.
 
En outre, les stimulations auriculaires aident également le patient à se défaire de ses mauvaises habitudes comme tenir son paquet de cigarettes ou son briquet. Afin d’éviter tout risque de replonger dans le tabac, il est impératif de proscrire ce genre de comportements.
 
L’auriculothérapie permet de mieux gérer le stress et l’angoisse. Elle améliore également la qualité du sommeil, ce qui est un atout majeur pour réussir à se sevrer de la cigarette. Ce qu’il faut retenir c’est que cette pratique s’avère être une méthode très efficace pour arriver à arrêter de fumer.

Qu’en est-il de l’efficacité de cette médecine douce à sevrer du tabac ?

De nombreuses personnes ont déjà réussi à arrêter de fumer grâce à l’auriculothérapie. Son efficacité repose notamment sur le fait qu’elle dispose d’un effet direct sur le système nerveux central. Il s’agit actuellement d’une méthode très en vogue pour le sevrage tabagique.

L’acupuncture auriculaire provoque une réaction de dégoût envers la cigarette si le sujet se remet à fumer. Il peut également ressentir de la nausée ou des palpitations. En effet, la pratique crée des réflexes qui poussent l’organisme à rejeter la toxine. Ainsi, ajoutée à une bonne volonté, cette méthode de sevrage permet de tenir dans le temps. En tout cas, pour un fumeur qui veut réellement se sevrer du tabac, l’auriculothérapie lui donne toutes les chances de réussir.

 

Cette méthode a un taux de réussite de 85%

La prise de poids est moindre car le point de l’angoisse et de l’anxiété est traité !

Comment se déroule une séance ?

Une séance d’auriculothérapie commence bien sûr par un échange entre le thérapeute et le patient. Le professionnel pose à son patient certaines questions telles que : depuis combien de temps fume t-il des cigarettes ? Combien de cigarettes ou de paquets par jour fume-t-il ? Les réponses à ces questions sont notamment utiles à l’auriculothérapeute afin d’évaluer le degré de la dépendance du sujet à cette substance. Cela détermine le type de traitement à appliquer.
 
Une fois le diagnostic posé, le spécialiste procède à l’opération. La manœuvre est guidée par un appareil électrique afin de pointer précisément sur les points voulus. Le nombre de points peut varier, mais il est généralement compris entre 3 et 10. Selon les déductions du professionnel, celui-ci peut choisir de pointer soit une oreille soit les deux en même temps.

Form by ChronoForms - ChronoEngine.com
Copyright © 2020 Stop Tabac. Tous droits réservés.